Maladie de Mondor



Cette pathologie rare, plus fréquente chez la femme, correspond à une thrombose d'une veine superficielle de la paroi thoracique antéro-latérale. Cette thrombose sera spontanément régressive en quelques semaines. Même si le plus souvent son origine est inexpliquée, il est toutefois conseillé de s'assurer qu'elle n'est pas la conséquence d'une néoplasie mammaire.

Jeudi 9 Janvier 2020
Michel CHAHBENDERIAN