Fracture ostéochondrale de la trochlée



On ne le répètera jamais assez, les clichés radiologiques sont le premier examen à demander en cas de suspicion de lésion osseuse post traumatique.

Mais, pour pouvoir repérer une discontinuité de la corticale osseuse, le trait de fracture doit être tangentiel à l’axe du rayon X !!!
L’intérêt de l’examen clinique préalable découle de cette absolue nécessité : en repérant précisément le territoire suspect de lésion, on pourra sélectionner les meilleures incidences (à effectuer en plus des clichés standard) pour augmenter les chances de diagnostiquer la lésion

Enfin, n’oublions pas que si le rayon X « voit très nettement » l’os, son acuité visuelle baisse considérablement face au cartilage.

C’est ce qui ressort de ce petit film que nous vous présentons, où l’échographie a permis le diagnostic d’une lésion dans une zone difficilement accessible, la trochlée fémorale.

PS: ce film, publié en 2009, a été retravaillé avec une nouvelle bande sonore.

Jeudi 21 Décembre 2017
michel CHAHBENDERIAN