Echographie du coude



Echographie du coude




Il s'agit là du 5eme ouvrage de la collection "échographie musculo-squelettique".

Le principe de cette collection est clair: un livre par région, largement illustré. Des schémas clairs. Des explications concrètes, vécues, pratiques. Les auteurs, aidés en fonction des sites anatomiques par des collègues experts, expliquent comment faire une échographie efficace, les points importants à ne pas oublier, les pièges où ne pas tomber, les trucs et astuces pour se sortir des situations difficiles, les cas où il faut passer à d’autres techniques, les points à mettre en exergue dans le compte -rendu, ce qu’attend précisément le clinicien de l’échographie….



Après l'épaule, le poignet, le genou et la main, les auteurs (J.L BRASSEUR, D.JACOB) nous livrent leur expérience sur l'échographie du coude. En dehors de « l’épicondylite » les indications de l’échographie du coude sont mal connues. Elles sont pourtant nombreuses et la complémentarité du couple cliché standard + échographie, peu onéreux et disponible, lui permet souvent de déterminer l’étiologie de bon nombre de problèmes douloureux de cette articulation. De plus, la possibilité d’effectuer des analyses comparatives et dynamiques sont deux atouts majeurs de l’échographie par rapport à l’IRM. Il est donc important de connaitre les possibilités et les limites de l’échographie du coude ainsi bien entendu que la sémiologie échographique des différentes pathologies.

La réalisation de certaines coupes n’est par contre pas aisée et il faut optimiser cette technique échographique en particulier par une position correcte. C’est particulièrement vrai au niveau de l’étude des épicondyliens où une position des coudes en supination et flexion à 90° est indispensable pour dissocier les différents tendons et préciser quels sont ceux qui sont entrepris.

Cet ouvrage de 214 pages, édité chez SAURAMPS MEDICAL, peut être précommandé au tarif préférentiel de 75 euros (au lieu de 82 euros).


Lundi 12 Octobre 2020
Michel CHAHBENDERIAN