Débuter en écho-anatomie du coude



L’échographie du coude est le plus souvent prescrite pour explorer une douleur épicondylienne. Et pourtant, il existe bien d’autres raisons de réaliser cet examen !
Pour n’en citer que quelques unes, les ultrasons pourront être très utiles pour confirmer l’existence d’un épanchement ou d’une lésion osseuse (telle qu’une facture de la tête radiale). Les entésopathies ou les ruptures des tendons bicipital, tricipital, épicondylien et épitrochléen seront aussi repérables ; des compressions des nerfs radial et ulnaire pourront également être mises en évidence…

En raison des reliefs osseux saillants de cette région anatomique, il sera très utile d’adapter sur la sonde une poche à eau, afin d’absorber ces reliefs et avoir ainsi une bonne vision d’ensemble de la région à examiner.

De nombreuses coupes échographiques peuvent être faites au niveau du coude. Nous en avons sélectionné 11 qui résument, à notre avis, l’essentiel de ce qu’il faut savoir en écho-anatomie de cette région. A vous de les découvrir dans ce film !!!

Ce film est le sixième et dernier volume de la collection « débuter en écho-anatomie de l’appareil locomoteur », collection accessible à l’ensemble des internautes.
Suivront des films dédiés à la pathologie, qui viendront peu à peu enrichir notre collection « histoires courtes en échographie de l’appareil locomoteur ». Vous pouvez consulter gratuitement ces films après vous être inscrit en tant que membre sur ECHO-LOCO…

Jeudi 23 Décembre 2010
michel CHAHBENDERIAN