Chronique d'une décôte annoncée



 Chronique d'une décôte annoncée




Depuis que la CPAM a délégué la sale besogne de la saisie des actes médicaux aux praticiens, ses hauts fonctionnaires ont tout loisir d'exercer une activité ultrasophistiquée d'analyse des coûts de santé et de gestion financière prévisionnelle. Les équations savantes d'évolution du nombre des divers actes médicaux, fruit d'une intense cogitation, donnent lieu, soyez en sur, à de très nombreux rapports illustrés à grand renfort de camemberts multicolores et d'histogrammes époustouflants.

Et pourtant, cette littérature abondante (certainement supérieure en poids à celle de la recherche médicale française tout genre confondu) a une traduction unique en terme de gestion ! Elle repose sur un principe comptable séculaire que l'on peut résumer de la façon suivante: si un "fournisseur" effectue plus de "prestations" pour moi, il me suffit de "négocier" le prix de sa prestation individuelle pour que ça me coûte le "même prix"...

Et voila, c'est pas plus compliqué que ça !

Application pratique à la cotation d'un acte classique en échographie de l'appareil locomoteur (PBQM002):
Le lecteur appréciera le niveau du calcul (exprimé au centime d'euro près), reflet évident de la haute teneur scientifique de cette démarche innovante...

- à ce jour: 37,8 euros
- 01/07/2013: 36,86 euros
- 01/07/2014: 35,91 euros
- 01/07/2015: 34,97 euros




Moralités:

1) Médecins, continuez à travailler plus pour gagner pareil (votre chroniqueur est de nature optimiste) !

2) CPAM, surtout ne vous demandez pas pourquoi l'échographie de l'appareil locomoteur est de plus en plus pratiquée (ils en ont vraiment besoin de ce bazard ?)

3) Patients, allez vous cesser un jour d'aller voir les médecins ?
Non mais c'est quand même incroyable !

Il y a bien une solution dont parle bon nombre de mes collègues sur la toile et dans les quotidiens: faire payer une consultation plus chère qu'une coupe de cheveux, mais au train où vont les choses, nous nous rapprochons plutôt du tarif d'un shampoing ...


Pour ceux qui veulent en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous. Pour les autres qui préfèrent ne pas gâcher la semaine, passez votre chemin...



avenant8.pdf avenant8.pdf  (5.17 Mo)

Lundi 26 Novembre 2012
Michel CHAHBENDERIAN