Débuter en écho-anatomie de la cheville

L'essentiel de ce qu'il faut savoir sur l'examen échographique de la cheville ...



On estime qu’il se produit, chaque jour en France, environ 6000 traumatismes de cheville. Autant dire le rôle de l’imagerie de la cheville pour confirmer le diagnostic et évaluer la gravité des lésions constatées !
Il faut ajouter, à cette traumatologie aîgue, toutes les pathologies chroniques affectant la cheville et le pied, découlant d’une pratique sportive, d’une maladie rhumatismale, ou encore d’une séquelle traumatique.

Chose surprenante : si le recours aux radiographies standard est fréquent, les praticiens sont peu souvent demandeurs d’une échographie de la cheville.
Et pourtant, avec les progrès réalisés dans le domaine de l’imagerie ultrasonore, le couple Radio + Echo devient quasiment indissociable ; les rayons X scrutent l’os et les ultrasons les tissus mous (tendon, muscle, bourse, nerf, capsule …)

Toutefois, gardons présent à l’esprit que l’examen échographique de la cheville est difficile !!! Avant d’aborder la pathologie, il est indispensable avant tout de bien maîtriser l’anatomie de cette région et aussi de connaître les principales coupes à réaliser systématiquement à chaque examen.

D’où l’intérêt de ce film qui vous guidera dans votre apprentissage écho-anatomique …

Jeudi 7 Octobre 2010
michel CHAHBENDERIAN