Le genou



Le genou




La SIMS, Société d’Imagerie Musculo-Squelettique est une société francophone pluridisciplinaire d’imagerie médicale. Elle possède une expertise unique dans le développement, la recherche et l’enseignement de l’imagerie de l’appareil locomoteur.

L’édition 2017 de son congrès thématique de juin, 2ème d’un nouveau cycle après l’épaule en 2016 et 44ème opus a pour thème le genou, comme en 2006. Elle fait le point sur nos connaissances actuelles, mélange de rappels et d’avancées récentes sur l’anatomie, la clinique, l’imagerie et la thérapeutique.


Les fondamentaux sont bien sûr traités : pathologies ligamentaires et méniscales traumatiques, genou dégénératif, genou douloureux du sujet jeune et genou pédiatrique.

L’anatomie est à l’honneur cette année avec une session spécifique et un chapitre de ce livre consacré à l’interprétation comparée et évolutive du genou humain.

Les prothèses de genou de plus en plus posées ne sont pas exemptes de complications. La place grandissante de l’imagerie dans leur étude justifiait d’inclure ce thème.

L’imagerie en coupes par échographie, scanner et IRM a beaucoup progressé et est devenue incontournable. Un chapitre est consacré au genou antérieur et notamment à la fémoro-patellaire non traitée en 2006.

Le système EOS permet d’accéder aux mesures 3D en charge des membres inférieurs avec une dose d’irradiation considérablement réduite par rapport aux clichés conventionnels. Les déformations se faisant dans les trois plans de l’espace, les mesures conventionnelles 2D peuvent dans certains cas se tromper lourdement.

Depuis 2006, les progrès techniques de l’IRM sont immenses avec la généralisation de la 3D et l’apport de séquences spécifiques notamment dans l’étude du cartilage ou la réduction des artéfacts métalliques.

Comme chaque année, c’est un véritable défi pour le comité scientifique, les auteurs, le comité de rédaction et notre éditeur Sauramps Médical de vous permettre de tenir entre vos mains, à l’ouverture du congrès, cet ouvrage magnifique. Que tous les acteurs de cette belle aventure soient remerciés. Cet ouvrage ne pourrait pas exister sans les travailleurs de l’ombre, en premier lieu Frédérique Miot, cheville ouvrière ou plutôt chef d’orchestre de la SIMS et Hervé Bard, qui corrige et homogénéise sans relâche tous les textes.

À l’heure où certains voudraient nous voir nous éloigner des patients et où les contraintes administratives et financières se font de plus en plus pressantes et cherchent à nous isoler, nous nous devons de garder le cap en poursuivant ces échanges entre spécialités et compétences, seuls garants d’une imagerie de qualité tournée vers nos patients. C’est dans cet esprit que nous dédions ce congrès et ce livre à Claude Massare disparu cette année, premier radiologue musculosquelettique français, un des fondateurs du GETROA et infatigable supporter de la SIMS.

Cet ouvrage de 616 pages, édité chez SAURAMPS MEDICAL, coûte environ 135 euros.



Lundi 2 Octobre 2017
Michel CHAHBENDERIAN