Débuter en écho-anatomie du poignet



Les progrès techniques réalisés ces dernières années en imagerie ultrasonore nous ont ouvert les portes de l’exploration du poignet et de la main !

En effet, l’échographie nous permet maintenant de visualiser les principaux muscles et tendons de la main, les nerfs médian et ulnaire fréquemment mis en cause dans les syndromes compressifs, ainsi que les ligaments prioritairement lésés dans les entorses. L’échographie est également devenue l’examen de choix lorsqu’on recherche des épanchements intra-articulaires post-traumatiques ou secondaires à des maladies inflammatoires systémiques.

Comme souvent en échographie de l’appareil locomoteur, l’examen est machine et opérateur dépendant.
En fonction de l’appareil dont vous disposez, vous pourrez « pousser » plus ou moins loin vos investigations.
Pour l’aspect opérateur dépendant, vos connaissances écho-anatomiques et votre expérience seront primordiales. D’où l’intérêt de ce film qui reprend les principales coupes qu’il vous faut connaître lorsque vous effectuez un examen du poignet.

Il ne faudra pas pourtant oublier de coupler les ultrasons aux rayons X ; autrement dit, ne sous estimons pas les radiographies qui gardent tout leur intérêt face à une pathologie du poignet et de la main…

Feront suite à « débuter en écho-anatomie du poignet » les films traitant de la pathologie. Un vaste et beau programme en perspective !!!

Jeudi 4 Novembre 2010
michel CHAHBENDERIAN